Ambrosia artemisiifolia L.
Ambrosia artemisiifolia L.

Lutter contre l'ambroisie

Avez-vous déjà entendu parler de plantes invasives ? Il s’agit de plantes exotiques qui, par l’ampleur de leur prolifération, sont susceptibles d’entrainer de profonds changements au niveau des milieux naturels (jusqu’au remplacement des espèces locales) et d’avoir des conséquences néfastes sur la biodiversité, l’économie et parfois la santé humaine.

L’une d’entres-elles, retrouvée de plus en plus fréquemment dans vos jardins et les parcelles agricoles, provoque de sérieux problèmes allergiques : il s’agit de L’AMBROISIE à feuilles d’armoise.

Cette « mauvaise herbe » annuelle aux fleurs verdâtres, apparentée à l’Armoise commune et annuelle (celles-ci non dangereuses), se propage activement au moyen de graines innombrables dans les champs, terrains vagues et sous les mangeoires hivernales des oiseaux (les graines de tournesol vendues dans le commerce sont souvent contaminées). En plus, les graines peuvent rester 5 à 10 ans dans le sol avant de pousser !

L’ambroisie, au moment de sa floraison (de juillet à septembre) émet de très grande quantité de pollen. Ce pollen, fortement allergique, provoque rhume, toux, conjonctivite, urticaire et même asthme chez les personnes sensibles.

La plante doit être signalée et éliminée !

La lutte contre l’ambroisie est une affaire de sécurité publique ; elle a été rendue obligatoire par arrêté préfectoral.

Si vous constatez la présence d’ambroisie, contactez votre Mairie ou la Communauté de Communes.

Elle est facile à éliminer par arrachage avec sa racine en la manipulant avec des gants (la laisser sécher au sol) ; mais de préférence AVANT qu’elle ne soit en fleurs pour contrer la dissémination du pollen et des graines en préparation.

Comment reconnaître l’ambroisie ?

Téléchargez le fichier « reconnaître l’ambroisie »

 

 

Vous l’avez reconnue : signalez-là et détruisez-là !

Plus d’info sur www.ambroisie.info